A-2010/N°12 – D’Hiroshima vers un Monde sans armes nucléaires

Le 6 août 2010 était une journée chaude et ensoleillée à Hiroshima tout comme elle l’avait été il y a 65 ans. L’ambassadeur américain, M. V. Roos, est arrivé sur le lieu de cérémonie et a été conduit aux premières loges du rassemblement. En arrière-plan : les restes d’un vieux bâtiment, un squelette d’acier et de béton. L’Atomic Bomb Dome est un des rares témoins silencieux de la première bombe atomique utilisée contre l’homme. La présence de ce gentleman américain capte l’attention de l’auditoire. Il est en effet le premier représentant du gouvernement américain à assister à la commémoration annuelle du bombardement de la ville d’Hiroshima. Bien qu’il n’ait pas parlé, la présence de l’ambassadeur traduisait cependant « l’objectif commun de faire progresser la vision du président Obama vers un monde sans armes nucléaires. »

par Nagayo Tanigushi

Cette entrée a été publiée dans Analyses et études 2010, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>