A-2008/N°02 – La cause de l’exil des Géorgiens : Témoignages

1989 : l’empire soviétique s’écroule. Pour les pays de l’ex-Union soviétique, tous les espoirs sont permis. Mais « le 9 avril 1989 a marqué le début du désordre complet en Géorgie. On avait l’impression que les gens sortaient soudainement d’un rêve qui avait duré 70 ans. La nation géorgienne commençait à se réveiller. Une vague de manifestations a déferlé sur toute la Géorgie. Ayant été « muets » pendant si longtemps, les gens ont pris la parole d’un seul coup. On parlait partout, de toutes les choses dont la nation souffrait. Les gens prenaient position contre le gouvernement qui les nourrissait seulement de promesses sans jamais passer à l’acte. En ressentant la liberté de parole, le peuple a exprimé toute sa douleur mais a oublié qu’entre l’acte et la parole, il y a un grand fossé. » Témoignages.

Cliquer pour lire ou télécharger l'article

Cette entrée a été publiée dans Analyses et études 2008, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>