Page d'accueil /







PDF - 223.4 ko
T-2009/projet
Version imprimable du projet

 

 

Les problèmes et les besoins
Les objectifs
Les activités : les formations professionnelles
Les partenaires
Les résultats à atteindre
L’intégration du principe de l’égalité des chances
Suivi et évaluation
Plan dynamique

Suivi et évaluation

Suivi et évaluation des stagiaires

Les trois partenaires ISP disposent de personnel spécialisé pour l’accueil et le suivi social des stagiaires afin de résoudre tous les obstacles auxquels ils sont confrontés et qui pourraient entraver leurs efforts dans l’apprentissage et entraîner une baisse de motivation, ce qui est fréquent dans une population fragilisée. Chaque centre de formation dispose d’une assistante sociale. Le Centre des Etangs Noirs en dispose de deux.

- Organisation et suivi des stages : un stage de maximum 152 heures est prévu pour familiariser les stagiaires avec la réalité du monde du travail. Afin de les préparer à une autonomie dans leurs démarches professionnelles et, plus particulièrement, dans la recherche d’emploi, les stagiaires sont encouragés à trouver eux-même leur stage de fin de formation. Nous les guidons, orientons, conseillons dans leurs recherches, les laissons nouer les premiers contacts. Ensuite, chaque stagiaire fait l’objet d’un accompagnement individuel.

- Les épreuves en fin d’années de Siréas sont organisées en juin. En outre, les stagiaires sont invités à présenter un test d’admission en Promotion Sociale. S’ils sont admis, il peuvent y poursuivre le cycle donnant droit à la certification. Si le stagiaire rencontre des difficultés dans l’une ou l’autre matière, il peut néanmoins obtenir une validation des compétences acquises et compléter sa formation, en Promotion sociale dans les matières insuffisamment maîtrisées pour la certification.

- Suivi et accompagnement : Lorsque les stagiaires ont terminé la formation ISP, ils continuent à bénéficier d’un suivi social et d’insertion socioprofessionnelle pendant 12 mois, ainsi que d’un d’accompagnement pédagogique, également pendant 12 mois, s’ils poursuivent leur formation en Promotion Sociale.

Suivi et évaluation globale du projet

Le dispositif d’évaluation et de suivi conçu par le projet est un processus dynamique qui permet une appréciation en permanence des problèmes rencontrés, du développement du projet et une appréciation des expériences positives acquises dans le déroulement du processus, le tout servant à alimenter les domaines de la communauté de pratique qui sont également accessibles à tous les partenaires et publics intéressés via notre site Web. De la sorte, nous obtiendrons un feedback permanent afin d’améliorer notre projet. La communauté de pratique est un lieu d’échanges, de questionnement et de réponses, en temps réel, comparable, de fait, à un « baromètre » de contrôle de la situation du processus engagé et des expériences acquises. Ceci dit, il convient de distinguer :

1) L’évaluation du partenariat ISP – Promotion sociale : par des ateliers participatifs GCP de gestion de la transversalité avec les représentants des partenaires respectifs de la Promotion sociale et autres acteurs impliqués, dans le but d’une dynamisation générale, notamment via la communauté de pratique ; Evaluation des interactions au sein du partenariat et de leurs résultats.

Par le site Web, notre système est également tourné vers l’extérieur, ce qui nous permet de recevoir un feedback pour améliorer le fonctionnement de notre dispositif.

2) L’évaluation interne du fonctionnement de chaque centre de formation : par les ateliers participatifs « GOPP » une fois par an dans chaque centre de formation).

Le fonctionnement d’un atelier « GOPP » (Goal Oriented Project Planning) est en réalité identique au fonctionnement des ateliers participatifs de la méthode GCP (Gestion du Cycle de Projets) prônée pour la conception et l’évaluation in itinere des projets FSE et de la gestion des partenariats. Sous l’impulsion de divers projets Leonardo dont Siréas a été partenaire et dont les promoteurs étaient des écoles techniques et professionnelles situées en Italie, Siréas a introduit les « GOPP » dans ses centres de formation en 2005, en utilisant la dénomination anglaise en usage en Italie.

La méthode GOPP / GCP fonctionne selon le schéma « arbre des problèmes – arbre des objectifs – cadre logique du nouveau projet défini ensemble ». Ce processus participatif implique tous les acteurs de l’institution, y compris les bénéficiaires. Il permet de relever les difficultés rencontrées, les points faibles, les insatisfactions et de procéder à la recherche de solutions définies et acceptées par tous les acteurs impliqués (stagiaires, formateurs, membres du pouvoir organisateur, autorités locales, …) afin d’aboutir à un engagement commun, à la réalisation de solutions collectives.

Une évaluation GOPP est « down-top » : elle part de la base, de la réalité vécue, pour remonter vers des objectifs.

3) L’évaluation externe de la qualité du fonctionnement des centres de formation : avec un expert de la méthode EFQM (European Foundation for Quality Management) adaptée à la formation dès janvier 2009.

Une évaluation EFQM est « top-down » : elle part d’une série d’indicateurs qui analyse le fonctionnement d’une organisation du haut vers le bas.

Cette méthodologie d’auto-évaluation de l’institution vise l’amélioration continue de l’action de formation à travers la construction d’un Système de gestion de la qualité selon les logiques du TQM (Total Quality Management). Il s’agit de définir et de contrôler les indicateurs les plus significatifs et de relever les points forts et les points faibles de l’institution.

Le modèle EFQM ne prescrit pas de règles, il définit seulement des macro-indicateurs et laisse toute liberté à l’organisation pour définir les actions à mener pour améliorer l’organisation.

Le modèle EFQM part de 8 concepts fondamentaux :
-  l’orientation vers les résultats
-  l’attention au client (ici le stagiaire)
-  le leadership et la cohérence des objectifs
-  la gestion en termes de processus et de faits
-  l’implication et le développement des personnes
-  l’apprentissage, l’innovation et l’amélioration des contenus
-  le développement du partenariat
-  la responsabilité publique.

Il développe 9 groupes de critères qui concernent à 5 facteurs et 4 résultats :

1. le leadership
2. la gestion du personnel
3. les politiques et stratégies
4. le partenariat et les ressources
5. les processus
6. les résultats relatifs au personnel
7. les résultats relatifs aux clients (ici les stagiaires) 8. les résultats relatifs à la société
9. les résultats clés en termes de performance (rendement).

 

Projet soutenu par :