Page d'accueil /







PDF - 223.4 ko
T-2009/projet
Version imprimable du projet

 

 

Les problèmes et les besoins
Les objectifs
Les activités : les formations professionnelles
Les partenaires
Les résultats à atteindre
L’intégration du principe de l’égalité des chances
Suivi et évaluation
Plan dynamique

Analyse et Etude Siréas liée à l’ISP

La validation des compétences acquises en dehors du système scolaire.

Le Traité instituant l’Union européenne avait pour objectif la libre circulation au sein de l’Europe des marchandises et des travailleurs. Si la libre circulation des marchandises fut rapidement réglée, il n’en fut pas de même pour la libre circulation des personnes en raison de différents obstacles, notamment le problème de l’inégalité des niveaux de formation. D’où la nécessité d’organiser des équivalences des diplômes et des certifications, pour stimuler une véritable mobilité à l’intérieur de l’Europe Unie. D’évidence, la levée progressive des barrières administratives et surtout du permis de travail, fut accueillie avec satisfaction et a permis d’accroître la mobilité dans l’Europe des six, puis des douze, et actuellement, des vingt cinq . Mais le problème de la reconnaissance d’une formation ou d’une qualification professionnelle reste présent.

Ce que vous venez de lire vous interpelle ? Vous vous posez des questions ? Vous n’êtes pas d’accord ? Vous voulez en savoir plus ? Faites-le nous savoir en vous connectant sur notre forum

 

Projet soutenu par :